Votre mairie/En bon voisinage

En bon voisinage


Quelques règles sont nécessaires à l'organisation de nos rapports de bon voisinage.
Vous trouverez dans cette page quelques élements d'information sur celles-ci.
Merci de bien vouloir les respecter.


Résumé de règles "Bien vivre à LCLB"
Le bruit

Résumé de l'arrété n° 2008-13 du 14 avril 2008
Les travaux momentanés de bricolage ou de jardinage réalisés à l'aide d'outils ou d'appareils susceptibles de causer une gêne pour le voisinage tels que tondeuses à gazon à moteur thermique, bétonnières, tronçonneuses, perceuses, raboteuses, scies mécaniques, etc… ne peuvent être effectués que :

les jours ouvrables de 8 h 30 à 12 h et de 14 h 30 à 19 h 30
les samedis de 9 h à 12 h et de 15 h à 19 h.


L'entretien des voies publiques

L'entretien, la propreté et la sécurité des voies publiques sont aussi l'affaire de tous.

L'arrêté suivant précise les points suivants :
  - l'entretien général en limite des propriétés riveraines des voies publiques ;
  - les plantations bordant les voies publiques ;
  - les collectes des déchets ;
  - la neige et le verglas.

En vous remerciant de respecter ces règles.

Les chiens errants

Résumé de l'arrété n° 84/3 du 11 mai 1984
Il est expressément défendu de laisser les chiens divaguer sur la voie publique seuls et sans maître ou gardien.

Est considéré comme errant tout chien non immédiatement sous la surveillance de son maître.

Tout chien trouvé sur la voie publique, avec ou sans collier d'identification, avec ou sans tatouage sera immédiatement saisi et conduit à la fourrière.

Deux roues motorisées

Encourageons nos motocyclistes à respecter nos chemins et nos oreilles. Rappellons qu'ils ne doivents pas mettre en danger les familles qui empruntent les agréables sentiers permettant de rejoindre divers point de notre village. Ces sentiers sont réservés à la seule circulation des piétons.

Le stationnement des véhicules

Dans les zones urbanisées, le stationnement des véhicules doit être assuré dans l'enceinte des propriétés.

Le stationnement sur les trottoirs, interdit par le code de la route, risque d'entraîner votre responsabilité en cas de détérioration des équipements publics ou en cas d'accident.

Merci d'en tenir compte.

Bien se comporter ... pour bien se conduire

(d’après une plaquette diffusée auprès des jeunes Yvelinois par Yvelines Information Jeunesse

A pied

Depuis juin 2001, l’entrée en vigueur du nouveau code de la route instaure la priorité absolue des piétons engagés sur la traversée d’une chaussée. Les skates, rollers et trottinettes sont considérés comme piétons et doivent donc respecter la réglementation des piétons. Le port du casque, coudières, genouillères et protège-poignets sont indispensables pour une pratique sécurisée. La nuit, le port de vêtements clairs avec bandes réfléchissantes est conseillé.

En vélo

Assurez-vous que votre enfant le manie habilement, qu’il sera capable d’estimer les distances, et qu’un certain nombre de panneaux de circulation lui soit connu.

En scooter

Pour les jeunes en âge de conduire un scooter, le Brevet de Sécurité Routière (BSR)est obligatoire. Ils doivent porter un casque homologué et à la bonne taille, respecter une vitesse maximale de 45 km/h (ne pas le débrider), ne pas transporter de passager de plus de 14 ans (sauf sur certains modèles récents) et vérifier régulièrement la pression des pneumatiques. Le code de la route est aussi fait pour les deux roues.
 

En voiture

La vitesse est en cause dans un accident mortel sur deux. Il faut savoir qu’à 50 km/h, 28 mètres sont nécessaires pour arrêter son véhicule en toute sécurité, 45 mètres à 90 km/h, 93 mètres à 130. En d’autres termes, un enfant débouche à 30 mètres devant vous en agglomération : en roulant à 50 km/h vous vous arrêtez, au-delà, vous ne pouvez pas l’éviter…
Les drogues et l’usage de médicaments (à effet de somnolence et de torpeur)
·        perturbent gravement la conduite,
·        altèrent performances et fonctions cérébrales,
provoquent des troubles visuels et de coordinations.

Conclusions

Quel que soit notre humeur ou le contexte, nous devons tous, avec un peu de bon sens (sens auquel nous ajoutons le respect des priorités à droites, des sens interdits — oui, il y en a même à La Celle-les-Bordes !…) partager l’espace commun. Vous conduisez : souriez